séjourner en Belgique

Les règles et démarches à respecter pour séjourner en Belgique

La Belgique offre la possibilité de séjourner sur son territoire deux catégories de personnes. L’une concerne les citoyens de l’Union Européenne et l’autre venant de l’étranger. Ces deux catégories de personnes ne sont pas traitées d’une manière égale. En effet, des avantages sont accordés aux ressortissants de l’Union Européenne. Un citoyen de la communauté internationale est alors plus privilégié qu’un simple étranger. En totalité, la Belgique a mis trois phases différentes pour définir la durée de séjour sur son territoire. Parmi ces trois phases, il y a le séjour moins de trois mois, le séjour supérieur à trois mois et le séjour permanent.

Les conditions de séjour de moins de trois mois en Belgique

Comme il a été vu précédemment, les ressortissants des pays étrangers et ceux de l’Union Européenne ne sont pas traités de la même manière. Pour un séjour de moins de trois mois, il faut se munir d’une carte d’identité, d’un passeport en cours de validité ou toute autre preuve démontrant la qualité de bénéficier du droit de circuler et de séjourner librement. En disposant tous ces documents, on peut rester pendant une durée maximale de trois mois en Belgique. Il importe de signaler l’administration communale du lieu de résidence, dans les dix jours qui suivent l’entrée sur le territoire Belge. Cette obligation de signalement n’est pas requise en cas de séjour dans un hôtel, dans une prison ou dans un hôpital. Pour pouvoir travailler en Belgique, un citoyen de l’Union européenne n’a pas besoin d’un permis de travail. Il convient de noter que la non-observation des règles citées plus haut et obligation vous expose à un risque d’expulsion et d’une amende administrative de 200 euros.

Les démarches à suivre pour séjourner plus de trois mois en Belgique

Le séjour supérieur à trois mois nécessite une demande d’enregistrement auprès de la commune de résidence. Cette demande est à faire dans un délai de trois mois dès l’arrivée en Belgique. Pour ce faire, il faut apporter la preuve d’être citoyen européen et ayant un droit de séjour plus de trois mois. Cela concerne particulièrement les travailleurs salariés ou indépendants ou les demandeurs de travail capable de prouver qu’ils ont la capacité d’être engagés. Il peut également solliciter un séjour en Belgique en se basant sur ses sources suffisantes. Il ne faut pas qu’il devienne une charge déraisonnable pour le système d’aide sociale. Ceux qui peuvent séjourner plus de trois mois en Belgique sont considérés comme des résidents. En effet, il faut être en possession des documents requis à l’accès au territoire Belge. C’est-à-dire l’entrée et séjour de moins de trois mois et l’attestation d’enregistrement.

Le séjour permanent en Belgique

Pour avoir le statut de résident de longue durée, il faut disposer les moyens de subsistance stables, réguliers et suffisants. Être en possession d’une assurance maladie couvrant les risques. Et enfin, justifier d’un séjour régulier et ininterrompu de 5 ans en Belgique. Pour y parvenir, une demande est à faire au niveau de la commune de votre résidence. Une fois accordée, vous aurez un permis de séjour de longue durée en Belgique valable 5ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *